Soma, by Smashing Pumpkins

Pas du chose à dire et tout que j’ai fait de faire
c’est le s’enfuir de vous, mais elle eut me provoqué
en bas aux secrets de garder rien: Fermez
tes yeux et dormi, ne m’attendez pas, en silence
ne parler à moi—coeur enveloppé en vous
et je me refugiais chez blessure; l’opium
de reproches fut ton coeur abattu, coeur maintenant :
Corpus… J’en suis tout seul que j’ai toujours senti
et je trahirai mes larmes à n’importe qui fermé
à jouer de malchance—dernière bise pour moi et
un baiser, bon soir—je n’ai voulu vous perdre
autre fois, ne voulant pas qu’ami ; accompli
faite de larmes promesse et j’ai rampé à toi :
Je déjà suis tout seul, ferme yeux et dormi ;
comme j’ai toujours senti, n’attendez pas pour moi
et je m’en trahirai (silence: Ne dormi.) à
n’importe qui, perdu, à quelqu’un corps pas vous !
Laissez ainsi la tristesse encore veni, sur
quoi on faut dépendre de moi, ouais, jusqu’à
amère à la fin amère du monde, oui—quand le
bon dieu dormis—j’ai seul tout que me comme j’ai
toujours senti et je me trahirai mon péché
à n’importe qui…(et il tenta que vous attachiez
sa chose, résistez au diable pour qu’il a venisse. . . .)

Advertisements